Aller au contenu
Accueil » Plus de 115 000$ remis aux organismes communautaires en 2022

Plus de 115 000$ remis aux organismes communautaires en 2022

Philippe Rochette opticien

Chers clients et partenaires,

Je suis heureux de vous annoncer que nous avons remis plus de 115 000$ à nos partenaires au cours des 12 derniers mois. Il s’agit de l’un des plus hauts montants annuels de notre histoire. J’ai un peu l’impression de me répéter chaque mois de décembre, mais c’est grâce à vous si nous sommes en mesure d’y parvenir. Merci à vous, chers partenaires, et merci à vous chers clients, pour votre fidélité et votre enthousiasme envers notre modèle d’affaires sortant des sentiers battus. Toute l’équipe est reconnaissante de votre appui indéfectible.

Comme vous le savez peut-être, nous avons célébré notre 15e anniversaire cet été. C’est un anniversaire qui me fait particulièrement chaud au cœur puisqu’il survient après deux années particulièrement turbulentes. Il y a eu beaucoup de stress, mais aussi beaucoup de beaux moments qui sont venus me rappeler pourquoi je fais ça depuis maintenant une décennie de demie. Maintenant que le plus gros de la tempête et derrière nous, du moins je l’espère, notre objectif est de continuer à élargir notre mission et de rendre l’achat de lunettes accessible à encore plus de monde.

Alors que le Bonhomme entre dans l’adolescence, des jalons importants commencent à se poser. En février dernier, nous avons franchi le cap du million de dollars en dons aux organismes communautaires. Cette marque a d’ailleurs été soulignée à l’Assemblée nationale du Québec au début février, un honneur qui nous a aussi valu de faire la une du Montréal Gazette. Nous avons aussi franchi le cap des 60 points de service, un défi logistique dont je vous épargne les détails, mais qui donne aussi une idée du chemin parcouru depuis nos débuts, alors que je trimballais mes valises au YMCA d’Hochelaga-Maisonneuve.

Un mot en terminant sur le travail des organismes communautaires en temps d’inflation, dont les ravages ont été largement documentés. De par la nature de notre entreprise, nous avons été aux premières loges et nous avons vu à quel point certains de nos partenaires, déjà débordés suite à la pandémie, se sont retrouvés submergés par une demande à laquelle ils ont de la difficulté à répondre. Si j’ai un souhait pour 2023, c’est que collectivement, nous prenions la pleine mesure de l’impact des organismes communautaires dans notre société et que nous leurs fournissions les ressources et les budgets nécessaires. Comme le rappelait éloquemment La Presse récemment, sans le communautaire, nous sommes cuits, et il serait plus que temps que nous joignons le geste à la parole pour donner des outils supplémentaires aux intervenants qui ne souhaitent que de pouvoir aider davantage.

De la part de toute l’équipe du Bonhomme à lunettes, nous vous souhaitons de Joyeuses Fêtes,

 

Philippe